septoplastie : corriger une déviation de la cloison nasale

Septoplastie : corriger une déviation de la cloison nasale

La septoplastie désigne une intervention de chirurgie réparatrice du nez de la déviation de la cloison nasale. La septoplastie peut être combinée avec une rhinoplastie (chirurgie esthétique du nez), la technique se nomme alors septorhinoplastie.

LE PRINCIPE DE LA SEPTOPLASTIE

Il faut savoir que 78 % de la population a une cloison nasale déviée. Une déviation de la cloison nasale peut entraîner un problème d’ordre esthétique, une gêne respiratoire, des migraines ou favoriser des infections au niveau des sinus et des oreilles. Le principe de l’intervention consiste à remodeler ou enlever partiellement les parties déformées de la cloison nasale responsables de l’obstruction.

La septoplastie est une chirurgie réparatrice qui peut faire l’objet d’une prise en charge par la sécurité sociale. Si un geste esthétique doit être effectué en plus, celui-ci ne sera pas couvert par l’Assurance Maladie. Avant l’intervention, un scanner est réalisé pour confirmer la déviation de la cloison nasale. Dans de nombreux cas, une technique fermée est utilisée. Dans certains cas, de septoplastie complexe, la voie ouverte est privilégiée.

En cas de sinusite chronique, et seulement lorsque les traitements locaux n’ont donné aucun résultat, une turbinectomie partielle, unilatérale (voire bilatérale et exceptionnellement totale) peut être envisagée. Le chirurgien va diminuer de façon irréversible et définitive la taille des cornets responsables des infections ou de l’obstruction.

La septoplastie est réalisée par les chirurgiens ORL ou les chirurgiens plasticiens. L’hospitalisation est de 48h. La durée de l’intervention va de 30 minutes à 1 heure. L’intervention est réalisée au bloc opératoire sous anesthésie générale. Les suites opératoires sont assez simples et le résultat fonctionnel obtenu après 2 mois. Parfois, on effectue une intervention chirurgicale appelée rhinoplastie au lieu de la septoplastie afin de remodeler le nez.

LES SUITES OPÉRATOIRES

Des mèches sont présentes dans les fosses nasales pendant 4 à 6 jours. Le nez est légèrement gonflé, il est conseillé d’appliquer de la glace pour diminuer l’œdème. Des bleus peuvent également survenir. Des soins sont à appliquer après l’intervention.

Le nettoyage des fosses s’impose après l’ablation des mèches si vous voulez rapidement guérir. Le sérum physiologique sera un grand allié pour évacuer les croûtes. L’ablation des fils intervient après une semaine. Après une septoplastie, le patient est revu 7 jours et 1 mois pour s’assurer du bon déroulement de la situation.

Le résultat esthétique est définitif 8 mois après l’intervention. L’amélioration est toujours significative. Au niveau de la respiration, le résultat s’avère stable 3 à 6 mois après l’opération. La gêne doit totalement disparaître.

LES RISQUES DE LA SEPTOPLASTIE

Le risque zéro n’existe pas. Dans certains cas, le résultat est insuffisant. La gêne respiratoire persiste ou la déviation demeure encore. Une infection peut être engendré. Un sifflement peut également apparaître.

Le syndrome du nez vide peut apparaître après une turbinectomie totale (ou partielle) ou d’un redressement de la cloison nasale. Les principaux symptômes sont une sécheresse importante des muqueuses du nez, des douleurs nasales mais également des difficultés à dormir ou l’apparition d’une dépression.

Votre commentaire